Quelles sont les conséquences d’une conduite sans le A ?
Quelles sont les conséquences d’une conduite sans le A ?

Quelles sont les conséquences d’une conduite sans le A ?

Quelles sont les conséquences d’une conduite sans le A ?

Le disque A pour « Apprenti » permet aux jeunes conducteurs de signaler aux autres automobilistes qu’ils sont encore novices en matière de conduite. Ce signal est obligatoire durant une certaine période en fonction du profil du jeune conducteur. Qui dit obligation, dit aussi sanction. Alors quelles sont les conséquences à la conduite sans le A ? Explications !

Qu’appelle-t-on le « A » ?

Ce que l’on appelle le « A » est un sigle qu’un jeune conducteur va apposer à l’arrière de son véhicule juste après avoir passé son permis de conduire. Il permet aux autres automobilistes de savoir qu’il s’agit d’un conducteur novice et donc inexpérimenté. Le macaron avec un « A » doit être présent tout au long de la période de permis probatoire. Il s’agit de la période qui doit permettre à un conducteur de valider dans le temps sa capacité à utiliser un véhicule motorisé.

Le sigle « A » se présente comme un disque blanc de 15cm de diamètre à l’intérieur duquel est imprimée une lettre « A » en majuscule rouge. Il existe des versions magnétiques ou autocollantes de ce sigle que l’on doit apposer sur la gauche du véhicule et sur la carrosserie. On peut se procurer ce type de sigle en auto-école, en boutique automobile, au bureau de tabac, au supermarché, etc.

Comprendre la période probatoire

En période de permis probatoire, certaines règles spécifiques s’appliquent comme :

  • Avoir une vitesse en dessous de celle recommandée pour certains automobilistes dans certaines situations
  • Avoir une tolérance à la consommation d’alcool beaucoup plus basse que pour un permis classique.
  • Bénéficier de 6 points sur 12 sur son permis. La période probatoire lui permet aussi d’acquérir les 6 points manquants.
  • La durée de la période probatoire est de 2 ans pour une formation anticipée à la conduite et 3 ans pour un cursus classique. Tout au long de cette période de 2 ans ou 3 ans, le sigle « A » doit être appliqué sur le véhicule. Qui plus est, une assurance auto jeune conducteur devra aussi être mise en place avant de pouvoir prendre la route.

Quelle sanction pour une conduite sans le A ?

Apposer le sigle « A » à l’arrière de son véhicule lorsque l’on est jeune conducteur est une obligation. En cas de non-respect de cette obligation et de conduite sans le A, on s’expose alors à une sanction. La conduite sans le A est en effet une infraction. En cas de contrôle, le jeune conducteur devra s’acquitter d’une amende de 2ème classe. Cela représente une amende forfaitaire simple de 35€, minorée à 22€ et majorée jusqu’à 75€.

Une conduite sans le A peut donc amener à devoir payer cette amende à chaque fois que l’infraction sera constatée. Lorsque l’on connait le prix de ce type d’autocollant, on peut très vite se rendre compte que la conduite sans le A peut coûter très cher. Qui plus est, les jeunes conducteurs devront veiller à bien connaitre les règles inhérentes à la période de permis probatoire pour les respecter. Ces règles prennent en compte :

  • La présence du sigle A
  • Une vitesse adaptée à la période probatoire
  • Un taux d’alcoolémie plus bas que d’ordinaire

Elles sont toutes enseignées durant l’apprentissage du Code de la route et l’apprentissage à la conduite.

A lire aussi :