Peut-on effectuer un stage de récupération de points en tant que jeune conducteur ?
Peut-on effectuer un stage de récupération de points en tant que jeune conducteur ?

Peut-on effectuer un stage de récupération de points en tant que jeune conducteur ?

Lorsqu’on a décroché son permis de conduire il y a peu de temps, on peut parfois avoir besoin d’un temps d’adaptation pour se sentir totalement à l’aise sur la route. Quelle que soit l’ancienneté de son permis, personne n’est à l’abri d’une erreur, d’une faute d’inattention ou d’un accident. Mais alors, comment cela se passe lorsqu’on perd des points avec un permis probatoire ? Peut-on faire un stage de récupération de points jeune conducteur ? Découvrez la réponse et nos conseils, dans cet article ainsi que notre offre d’assurance auto jeune conducteur.

Les spécificités du permis probatoire

En France, lorsque vous obtenez votre permis de conduire, vous êtes considéré comme jeune conducteur. À ce titre, vous obtenez un permis dit probatoire. Celui-ci va de pair avec un certain nombre de spécificités. Voici lesquelles.

Un nombre de points réduit sur le permis de conduire

Contrairement au titulaire d’un permis de conduire classique, le jeune permis ou permis probatoire, n’a pas la totalité de ses 12 points. Il n’a en effet que la moitié, soit 6 points. Cela veut dire qu’en cas d’infraction, il peut beaucoup plus rapidement perdre son permis qu’un conducteur lambda.

Ainsi, lorsqu’il perd des points, il doit pouvoir les regagner avec un stage de récupération de points jeune conducteur. Vous en saurez plus dans la suite de cet article.

Les limitations de vitesse réduites

Les jeunes permis sont également soumis à des vitesses différentes du reste des automobilistes. Par exemple, sur une autoroute limitée à 130km/h, ils ne peuvent rouler qu’à 110km/h maximum. Sur les routes limitées à 90km/h, ils devront se contenter de 80km/h. C’est à l’issue de leur période probatoire qu’ils pourront respecter les vitesses classiques indiquées par les panneaux de signalisation.

Le macaron “A”

Avant de vous en dire plus sur les jeunes permis et la récupération de points, découvrons les autres spécificités du permis probatoire. Parmi elles, on trouve également le port du macaron “A” sur le véhicule. Celui-ci permet d’indiquer aux autres conducteurs mais aussi aux forces de l’ordre, que l’on est en permis probatoire. Le macaron doit être installé de manière visible à l’arrière du véhicule. Attention, vous ne pouvez pas scotcher un simple papier. Préférez un macaron magnétique que vous pouvez apposer et enlever quand vous le souhaitez.

La durée de la période probatoire

Pour pouvoir obtenir ses 12 points sur son permis de conduire, le jeune conducteur doit aller au bout de sa période probatoire, sans infraction. Celle-ci peut avoir une durée variable. À la base, elle est de 3 ans, mais elle peut être réduite à 2 ans pour les conducteurs ayant fait de la conduite accompagnée.

Jeune permis et récupération de points : comment faire ?

Maintenant que vous connaissez les spécificités du permis probatoire, penchons-nous plus en détail sur les jeunes permis et la récupération de points. Vous avez perdu des points pendant votre période de probation ? Vous souhaitez les récupérer ? Heureusement pour vous, il existe des stages de récupération de points jeune permis. Voici les deux configurations possibles.

Le stage volontaire pour récupérer des points

Si vous avez perdu moins de trois points durant votre période probatoire en une seule et même infraction, vous avez la possibilité de réaliser un stage de récupération de points jeune conducteur. Celui-ci n’est en revanche pas obligatoire. Vous pouvez le faire sur la base du volontariat. Dans cette configuration, vous pouvez réaliser un stage volontaire par an maximum. Cela vous permet de récupérer 4 points.

Le stage de récupération de point jeune conducteur obligatoire

Si vous avez perdu trois points ou plus en une seule infraction en tant que jeune conducteur, la situation est quelque peu différente. Le stage de récupération de points jeune conducteur devient obligatoire. Vous en êtes d’ailleurs informé par courrier. Ce stage vous permet de récupérer jusqu’à 4 points. Attention, dans cette configuration, vous disposez de 4 mois à compter de la réception du courrier pour réaliser votre stage.

En savoir plus sur le stage de récupération de point jeune conducteur

Maintenant que vous en savez davantage sur les jeunes permis et la récupération de points, vous avez peut-être encore quelques questions pratiques. Pour vous aider à trouver les réponses à vos interrogations, voici celles qui sont le plus fréquemment posées.

Combien coûte un stage de récupération de points ?

Le stage de récupération de points pour jeune conducteur coûte en moyenne entre 200€ et 350€. Cela comprend deux jours de formation et varie en fonction du lieu du stage et du centre qui le dispense.

Où trouver ce type de stage ?

Les stages de récupération de points pour jeune conducteur sont les mêmes que ceux réalisés par les autres automobilistes. Ainsi, vous devez vous inscrire dans un centre agréé pour pouvoir suivre votre stage. Certains sites comme Legipermis ou Permisapoints vous aident à trouver un centre proche de chez vous.

Le coût de l’assurance auto jeune conducteur augmente-t-il lorsqu’on perd des points ?

Le fait de perdre des points sur votre permis de conduire, qu’il soit probatoire ou non, n’entraîne pas d’augmentation de votre police d’assurance auto. D’ailleurs, la compagnie n’est pas mise au courant. Cependant, si votre perte de points est la résultante d’un sinistre responsable, l’assurance peut décider de revoir votre mensualité (majoration, pénalité…).

Besoin d’une assurance auto jeune conducteur ? Faites confiance à assuronline !

Vous savez désormais comment cela fonctionne pour un jeune permis et la récupération de points. Si vous venez d’obtenir votre permis de conduire, n’oubliez surtout pas de vous assurer ! Cela est obligatoire en France et vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 3750€ si vous ne souscrivez pas un contrat.

Chez assuronline, nous avons noué un partenariat avec Road-B-Score. En fonction de votre éligibilité, vous pouvez souscrire une assurance auto jeune conducteur à partir de 34€ par mois. Un tarif très attractif pour bénéficier d’une protection idéale. Alors n’attendez pas pour découvrir notre offre d’assurance auto pour les jeunes permis !

A lire aussi :