La fréquence et le déroulement d’une révision de voiture
La fréquence et le déroulement d’une révision de voiture

La fréquence et le déroulement d’une révision de voiture

La révision ou souvent appelée contrôle technique, est l’une des pratiques essentielles pour maintenir une voiture en bon état de marche. A quelle fréquence doit-on l’effectuer ? Comment ça marche et comment ça se passe ? Réponses !

Quand effectuer la révision de sa voiture ?

Le contrôle technique est un examen périodique qui concerne l’ensemble des véhicules automobiles de moins de 3,5 tonnes. La révision d’une voiture se traduit par des vérifications et des opérations réalisées afin d’entretenir un véhicule. Les opérations varient en fonction du kilométrage et suivant le modèle ainsi que la marque.

Obligatoire depuis 1992, elle doit être effectuée avant la quatrième année du véhicule, puis tous les deux ans, dans un centre de contrôle technique agréé. Il n’y a pas non plus de règle absolue par rapport à la durée et la fréquence de la révision. Le carnet d’entretien fourni par le constructeur et remis lors de l’achat indique juste le moment idéal pour effectuer l’opération. L’intervalle entre deux révisions dépend généralement de la marque de l’auto et de sa motorisation. Cependant, il ne faut pas dépasser le délai de 2 ans.

Globalement, un véhicule à essence doit être révisé tous les 15.000 km tandis qu’un diesel n’en a pas obligatoirement besoin avant d’avoir parcouru 20.000 km, voire 30.000 km. Même si une voiture roule très peu, il est toujours judicieux de la réviser tous les ans. En outre, une révision générale est toujours recommandée avant de faire un long voyage pour s’assurer de rouler sans risque.

Quelles sont les vérifications à effectuer lors d’une révision ?

Pendant la révision automobile, le garagiste va avoir à contrôler un certain nombre d’éléments. Selon l’âge, le kilométrage, la marque et le modèle, ce contrôle sera plus ou moins étendu.

Une révision auto comprend généralement :

  • La vidange et le changement du filtre à huile.
  • La climatisation automatique nécessite l’échange du filtre à pollen. A défaut, le filtre à habitacle sera changé.
  • La mise à niveau de l’ensemble des liquides (refroidissement, lave-vitres, freins, direction assistée)
  • Pour les voitures de moins de 10 ans, le garagiste va effectuer une lecture du boitier électronique et des calculateurs. Cette étape permet de diagnostiquer et effectuer certains réglages et/ou mises à niveau. Seul un garagiste réseau sera en mesure de le mettre à jour ou d’en modifier les paramètres.
  • Le professionnel établira un contrôle de l’ensemble des éléments de sécurité de votre voiture (feux, pneumatiques, plaquettes de frein, système de direction, amortisseurs, balais essuie-glace…)
  • La révision se termine par un essai routier, afin de déceler d’éventuels défauts invisibles à l’arrêt.

Combien ça coûte ?

En France, les prix du contrôle technique sont libres. Chaque centre de contrôle technique peut donc fixer librement le tarif de ses prestations.

Le prix moyen du contrôle technique est de 78 €. Les écarts de prix varient énormément : de 45 € à 110 € selon le centre de contrôle technique choisi.

Néanmoins, il y a une réelle différence de prix selon la ville où le contrôle technique est effectué. Les tarifs sont globalement plus élevés dans les grandes villes (Paris, Lyon, Marseille, etc.) ainsi que dans certains DOM/TOM. À titre exemple, le prix du contrôle technique à Paris est de 87,29 € en moyenne, mais c’est à Nice que l’on trouve le tarif le plus élevé, avec un prix moyen de 95,90 €.

En 2013, le prix moyen du contrôle technique était de 65€ en France. On constate donc qu’en 9 ans, les tarifs ont augmenté de 20%.

En savoir plus :