Tout savoir sur les démarches nécessaires afin d’assurer un véhicule agricole
Tout savoir sur les démarches nécessaires afin d’assurer un véhicule agricole

Tout savoir sur les démarches nécessaires afin d’assurer un véhicule agricole

Avant de circuler sur la route, à la vitesse maximale de 40 km/h, un tracteur ou tout autre véhicule agricole doit être homologué. Suite à cette homologation, il est possible de conduire le véhicule sur des routes départementales et nationales. Il est également nécessaire d’avoir le permis B ou d’avoir au moins 18 ans pour conduire ce type de véhicule. Pour conduire, il est également obligatoire d’assurer son véhicule agricole, comme pour une voiture basique.

Assurer un véhicule agricole : quelle assurance ?

Une assurance minimale est nécessaire. En effet, le propriétaire d’un véhicule agricole doit souscrire une garantie responsabilité civile afin de pouvoir être couvert en cas d’accident avec autrui. Ne pas assurer son véhicule agricole engendrerait de graves conséquences telles que la confiscation du véhicule, mais également une amende de 3750 euros. Le propriétaire du véhicule conduisant sans assurance peut également se voir retirer son permis durant 3 ans.

Des garanties supplémentaires peuvent être ajoutées afin de mieux protéger le véhicule en fonction de vos besoins et de votre budget. C’est le cas notamment d’une garantie contre le vol, les incendies ou les catastrophes naturelles.

A lire aussi :