Civisme au volant : les bons comportements à adopter !
Civisme au volant : les bons comportements à adopter !

Civisme au volant : les bons comportements à adopter !

Comportement agressif, injures, dépassement par la droite… En France, la quasi-totalité de ces incivilités est en hausse. D’ailleurs, près de 9 Français sur 10 ont déjà eu peur du comportement agressif d’un autre conducteur (selon le Baromètre Européen de la Conduite Responsable de 2018). Alors, civisme au volant, est-il possible d’adopter une conduite responsable ?

Civisme au volant : les incivilités les plus relevées chez les Français

Le dépassement par la droite
Très largement utilisée pour doubler par la droite, la voie du milieu est devenue un réflexe pour certains. Un véhicule sur trois utilise cette technique, alors que la voie de droite n’est pas bouchée. En France, il est interdit de doubler par la droite. En effet, si l’usager double le conducteur de gauche par la droite, il le contraint à effectuer des manœuvres délicates puisqu’il aura des problèmes de visibilité et d’angles morts au moment de se rabattre.

L’intention de changer de direction
Les plus oubliés : les clignotants. La plupart des conducteurs n’indiquent pas aux autres usagers qu’ils dépassent ou qu’ils se rabattent en n’actionnant pas leur clignotant. C’est un oubli qui peut être dangereux, puisque ça peut surprendre l’autre conducteur et l’empêcher d’anticiper une manœuvre.

Les distances de sécurité non-respectées
Coller de trop près le véhicule de devant c’est faire preuve d’imprudence. Quand on sait que sur l’autoroute, à plus de 100 km/h, il est impossible d’éviter l’accident. Les distances de freinage étant trop faibles. La distance d’usage recommandée est de deux secondes, entre 28 m et 73m. Elle est donc à adapter en fonction de la vitesse à laquelle on roule.

L’usage du téléphone au volant
Paramétrage du GPS tout en conduisant, envoi ou lecture des sms, appel téléphonique sans kit mains-libres… Les Français reconnaissent le faire souvent. La Sécurité Routière l’affirme, il a été prouvé que le conducteur enregistre entre 30 et 50 % d’informations en moins sur la route lorsqu’il est au téléphone. Une baisse d’attention qui peut être fatale. En réalité, de trop nombreux accidents sont liés à l’usage du téléphone au volant.

Un mauvais comportement envers les autres
Effectivement, les conducteurs ne se cachent plus, ils avouent perdre patience rapidement et injurier un autre conducteur, klaxonner facilement lorsque quelque chose les énerve, coller délibérément un véhicule qui n’avance pas afin d’exercer une pression, descendre de leur véhicule pour s’expliquer avec un autre conducteur. De plus, cela touche aussi les piétons, beaucoup leur refusent la priorité, et également le personnel d’intervention sur les chantiers, en ne ralentissant pas à l’approche d’une zone de travaux, les mettant ainsi en danger.

Être civique sur la route, finalement, c’est quoi ?

C’est bien évidemment éviter toutes les incivilités décrites précédemment. Mais c’est aussi :

  • Traiter les autres usagers avec respect et tolérance (conducteurs, piétons, cyclistes)
  • Ne pas hésiter à remercier quelqu’un (s’il vous a facilité une insertion par exemple)
  • S’excuser lorsque l’on fait une erreur
  • Savoir garder son calme en toutes circonstances
  • Être sécuritaire avec le véhicule devant en gardant ses distances
  • Penser à laisser suffisamment d’espace aux cyclistes et piétons
  • Penser à la sécurité des autres (et la vôtre) : ne pas consommer d’alcool ou de drogue avant de conduire
  • Ne pas circuler dans les couloirs de bus ou les pistes cyclables
  • Ne pas stationner sur les emplacements réservés aux handicapés

A lire aussi :