Stationnement camping-car : que dit la loi ?
Stationnement camping-car : que dit la loi ?

Stationnement camping-car : que dit la loi ?

Où puis-je stationner avec mon camping-car ?

Un camping-car peut stationner au même emplacement qu’une voiture lambda. Vous devez respecter l’emplacement matérialisé par un marquage au sol. Malgré son gabarit imposant, il faut savoir qu’un camping-car est un véhicule automobile comme un autre. Comme le prévoit le code de la route, il n’y a pas de distinctions entre une voiture et un camping-car.
Un camping-car peut donc stationner sur la voie publique : rue, parking, aire de stationnement. Une fois garé sur l’emplacement autorisé, vous avez le droit de stationner de jour comme de nuit (sans cale et sans objet extérieur).

Stationner n’est pas camper

En effet, attention au stationnement abusif qui est totalement proscrit par les articles L 417-1 et R 417-12 du code de la route, rester plus de 7 jours consécutifs sur le même emplacement peut entraîner des sanctions.

Le camping-car stationne lorsque :

  • Ses roues sont posées sur le sol, sans cale ni vérin
  • Aucune installation ne déborde à l’extérieur du gabarit routier : marchepied, auvent, baie ouverte…
  • Aucun acte de camping n’est pratiqué : installation de table, chaise…

Les limites du stationnement avec un camping-car

Bien que le code de la route accorde les mêmes règles de stationnement pour le camping-car et la voiture, certaines municipalités adoptent des arrêtés interdisant le stationnement de certains types de véhicules.