L'assurance auto jeune conducteur finance-t-elle un stage de récupération de points ?

Un stage de récupération de points si l’option est souscrite au contrat

La prise en charge d’un stage de récupération de points par votre assurance auto est possible, si et seulement si, cette garantie a été souscrite et prévue dans votre contrat d’assurance auto. De nombreuses assurances proposent aujourd’hui cette garantie « protection permis », qui financent une part plus ou moins importante du stage de récupération de points.

Cette option pourra, selon les assurances, être souscrite par un jeune conducteur. Dans ce cas seulement, l’assurance auto du jeune conducteur prendra en charge un stage de récupération de points lorsque cela est possible. En revanche, si cette garantie n’est pas prévue au contrat d’assurance, le jeune conducteur ne pourra pas en bénéficier.

Impossible en cas d’un retrait de 6 points au jeune conducteur

Le stage de récupération de points sera particulièrement intéressant pour le jeune conducteur qui aurait perdu de 1 à 3 ou 4 points pour reconstituer les 6 points présents dans le permis probatoire. Toutefois, il existe un cas dans lequel le stage de récupération de points ne sera pas permis au jeune conducteur. Le retrait des 6 points de son permis probatoire au cours de la 1ère année de permis ne sera pas « rattrapable » par un stage puisqu’il conduira directement à l’annulation du permis de conduire du jeune conducteur.

Il conviendra donc d’être prudent !