Conduite accompagnée : quels avantages pour le jeune conducteur ?
Conduite accompagnée : quels avantages pour le jeune conducteur ?

Conduite accompagnée : quels avantages pour le jeune conducteur ?

La conduite accompagnée concerne les jeunes de 15 à 17 ans. Elle permet aux jeunes d’acquérir de l’expérience et une meilleure assurance au volant avant de se présenter à l’examen du permis de conduire. Il existe trois formule de conduite accompagnée :

  • l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC)
  • la conduite supervisée
  • la conduite encadrée

Conduite accompagnée : les différentes formules

L’apprentissage anticipé de la conduite

L’apprentissage anticipé de la conduite s’adresse aux personnes de plus de 15 ans. Le jeune conducteur doit suivre une formation théorique et pratique (20 heures de conduite avec un moniteur d’auto-école). Dès lors qu’il obtient l’examen et que son moniteur valide la qualité de sa conduite, il lui délivre une attestation de fin de formation initiale. Le jeune conducteur peut alors commencer à conduire avec l’accompagnateur de son choix. En revanche, ce dernier doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans. 

La conduite supervisée

La conduite supervisée permet au candidat âgé de minimum 18 ans, inscrit dans une école de conduite, de compléter sa formation initiale par une phase de conduite «supervisée» par un accompagnateur, afin de passer l’épreuve pratique dans des conditions plus sereines. Cette solution permet de mieux maîtriser la conduite, et ce, sans surcoût.

La conduite encadrée

Cette solution s’adresse aux candidats âgés de minimum 16 ans, qui suivent suivant une formation professionnelle pour obtenir leur permis de conduire dès l’âge de 18 ans.

Conduite accompagnée et jeune conducteur : quels avantages ?

Si toutes ces solutions permettent d’acquérir une expérience de conduite plus solide, c’est l’apprentissage anticipé qui offre le plus d’avantages.

En effet, en choisissant cette formule, vous réduisez votre période probatoire. Alors que les personnes ayant passé le permis de conduire classique ont une période probatoire de 3 ans, l’apprentissage anticipé de la conduite n’impose qu’une période probatoire de 2 ans. 

En plus de la réduction de la période probatoire, vous allez également faire des économies sur le prix de votre assurance. Effectivement, pour un jeune conducteur ayant passé un permis de conduire classique, il doit pendant 3 ans acquitter une surprime qui diminue au fil des années s’il ne cause pas d’accident. En revanche, pour un jeune conducteur ayant obtenu son permis de conduire dans le cadre de la conduite accompagnée, les assureurs appliquent une surprime moins importante.

Chez assuronline, on vous propose des offres à des prix ultra compétitifs ! N’hésitez pas à consulter notre assurance auto jeune conducteur et/ou Réaliser un devis en ligne pour obtenir un tarif.