Doit-on payer plus cher son assurance, lorsqu’on a été malade auparavant ?

Lors de votre souscription à un contrat d’assurance de prêt immobilier, vous devez remplir un questionnaire médical. Vous avez l’obligation d’informer l’assureur de tout problème de santé grave, que vous auriez pu rencontrer par le passé. Ces éléments peuvent permettre à l’assureur de vous considérer comme une personne à risque. Il est donc possible que vous ayez des mensualités plus élevées, voire que l’assureur refuse de vous proposer une couverture.

 

Si votre état de santé ne vous permet pas d’obtenir une assurance emprunteur à des conditions classiques, vous pouvez être couvert par la convention AERAS (Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Cette convention est signée par l’ensemble des parties prenantes concernées (banques, assureurs, pouvoirs publics, consommateurs…). Elle vous permet de bénéficier d‘un accès à l’assurance. Cette convention met également à disposition une grille de référence et instaure un droit à l’oubli, afin de permettre de supprimer la majoration tarifaire et de faciliter l’accès à l’assurance, sous certaines conditions.