Voilà, 2017 est là et comme chaque année vient l’heure des bonnes résolutions. L’arrêt de la cigarette est l’une des résolutions la plus souvent prise par les Français, alors cette année pourquoi pas vous ? Chaque année, environ 750 000 personnes se détachent de la cigarette pendant au moins un an, et il s'agit pour beaucoup d'une histoire de VOLONTE ! 

Se préparer à l'arrêt de la cigarette 

Quel fumeur êtes-vous ?

Avant de vous lancer dans la grande aventure de l'arrêt de la cigarette, il vous faut faire un état des lieux de votre consommation de tabac afn d'adapter ensuite votre votre plan d'action pour arrêter de fumer. Posez-vous des questions sur vos habitudes avec la cigarette :

  • Depuis combien de temps fumez-vous ?
  • Combien de cigarettes par jour ?
  • Combien cela vous coûte-t-il ? N’hésitez pas à calculer votre budget tabac. Des calculatrices sur internet vous permettent de le faire et cela vous donne une idée de l’argent dépensé pour la cigarette et du « manque à gagner » engendré.
  • Est-ce votre premier arrêt ?
  • Pourquoi voulez-vous arrêter ? Dresser une liste de vos motivations à l’écrit et accrochez-la à un endroit bien visible au quotidien.
  • Pourquoi la cigarette vous plaît tant ?
  • A quel moment fumez-vous et à quel moment en avez-vous vraiment besoin ? Cette question vous permet dans un premier temps d’éliminer les cigarettes dont vous pouvez vous passer.
  • Faites le test de Fagerström : il s’agit d’un test permettant d’évaluer votre dépendance tabagique en répondant à 5 questions sur vos habitudes vis-à-vis de la cigarette. Le résultat obtenu varie entre 0 et 10. Plus le chiffre est élevé, plus votre dépendance est grande.

Une fois le bilan de votre dépendance au tabac dressé, il vous faudra choisir comment vous allez procéder mais surtout quand vous allez vous lancer. 

Choisir une date pour arrêter de fumer 

L'arrêt de la cigarette se prévoit, et tout commence par le choix d'une date fatidique. Fixez une date sur le calendrier que vous vous engagerez à respecter pour arrêter. Prenez une date ni trop proche, le temps de vous préparer à votre future vie de non-fumeur, et ni trop éloignée, afin de réellement commencer à arrêter rapidement. Choisissez d’arrêter pendant une période plutôt calme (pas d’examens, pas de surcharge de travail, vacances...). Prévenez votre entourage et indiquez leur la date d’arrêt, il sera plus facile d’arrêter dans les premières semaines si des gens vous accompagnent et vous encouragent.

L’arrêt de la cigarette et ses bénéfices

Dès le début de votre arrêt de la cigarette, de nombreux bénéfices apparaitront rapidement et ça, ça motive :

  • 20 minutes après la dernière cigarette : retour au niveau de base de la tension artérielle et du rythme cardiaque.
  • 8 heures après la dernière cigarette : normalisation de l'oxygénation des cellules, taux de monoxyde de carbone dans le sang divisé par 2, diminution du risque de spasme coronaire.
  • 24 heures après la dernière cigarette : début de la diminution du risque d'infarctus du myocarde. La nicotine est éliminée de l'organisme, les poumons commencent à évacuer le mucus et les résidus de fumée.
  • 48 heures après la dernière cigarette : amélioration du goût et de l'odorat, de la qualité du sommeil.
  • 72 heures après la dernière cigarette : respirer devient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et l'énergie augmente.
  • 2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette : diminution de la toux et de la fatigue, amélioration du souffle, les terminaisons gustatives repoussent.
  • 1 à 9 mois après la dernière cigarette, les cils bronchiques repoussent. L'essoufflement diminue de plus en plus et la fonction pulmonaire est améliorée.
  • 1 an après la dernière cigarette : risque d'accident vasculaire cérébral équivalent à celui d'une personne n'ayant jamais fumé. Le risque d'infarctus du myocarde est diminué de moitié.
  • 5 ans après la dernière cigarette: le risque de cancer du poumon est divisé presque par 2. Le risque d'infarctus du myocarde est désormais équivalent à celui des non-fumeurs.
  • 10 à 20 ans après la dernière cigarette : risque de cancer de la bouche, de l'œsophage et de la vessie proche de celui des non-fumeurs. L'espérance de vie redevient identique à celle des personnes n'ayant jamais fumé.

Mettez toutes les chances de votre côté

N'ayez pas peur de vous faire aider !

De nombreuses aides sont prévues pour aider les fumeurs à se détacher de la cigarette, le tout est de savoir laquelle vous convient et de trouver celle(s) qui vous aidera(ont) vraiment. Vous pouvez donc vous tourner vers votre médecin afin qu’il vous aiguille sur les différentes techniques pour arrêter le tabac. Aujourd’hui, de plus en plus de techniques sont proposées telles que :

  • Les substituts nicotiniques
  • La cigarette électronique
  • La diététique
  • La relaxation et les techniques de respiration
  • Le soutien des proches
  • Les traitements médicamenteux
  • Les médecines douces telles que l’acupuncture, l’hypnose, l’auriculothérapie, l’homéopathie...

Il vous faudra donc trouver la ou les aides qui correspondront à votre dépendance, votre mode de vie et vos envies. 

Le jour J est arrivé, comment faire face au désir d’en allumer une ?

Ca y est, on y est, vous allez arrêter de fumer et quitter cette compagne odorante et coûteuse qui rythme votre vie, parfois depuis plusieurs années. Commencez par éviter les mauvaises influences, l’omniprésence des fumeurs autour de vous ne fera qu’augmenter la tentation.

Evitez au maximum de consommer des excitants comme l’alcool, le café ou le thé durant les premiers jours suivants l’arrêt du tabac. Quand l’envie de fumer se fait sentir :

  • Buvez un grand verre d’eau
  • Mangez un fruit
  • Respirez profondément
  • Changez d’activité, de pièce, faites autre chose pour vous occuper l’esprit
  • Passez un coup de téléphone ou parlez à vos amis pour obtenir un peu de soutien

En règle générale, ces envies apparaissent aux moments de la journée auxquels vous avez l’habitude de fumer et ne durent que quelques minutes. Ce qui n'empêche pas qu'elles puissent être difficiles à gérer. Une bonne façon de rester positif et de ne pas craquer est de continuer à retirer l’argent que vous utilisiez pour acheter vos cigarettes sauf que cette fois vous l’économisez et vous pourrez faire le point sur vos économies. Qui sait ? Peut être que le voyage de vos rêves ne sera plus si inaccessible ! La séparation de votre amie la plus fidèle vous réservera bien des difficultés, même si vous devrez vous y reprendre à plusieurs fois pour certains, restez positif et pensez aux bienfaits de l’arrêt du tabac et à votre nouvelle vie de non-fumeur.

Nos assurances santé proposent une prise en charge de l'arrêt tabagique, alors n'attendez plus pour réaliser un devis

Actualités

Une nouvelle campagne de la sécurité routière : la slow conduite à l’honneur

publié le 2018-10-15

La Sécurité Routière lance une nouvelle campagne de communication pour lutter contre les différentes tensions au volant. Le message est porté par...

Lire l'article

Le fichier des véhicules assurés à la rescousse des forces de l’ordre

publié le 2018-10-08

La conduite sans assurance sera très bientôt encore plus risquée qu’elle ne l’est déjà. En effet, un fichier centralisant tous les véhicules...

Lire l'article

Toutes les Actualités