visu page news novembre

Les saisons d’automne et d’hiver voient la nuit tomber plus tôt. On est donc amenés beaucoup plus souvent à conduire de nuit. Etes-vous plutôt des partisans de la conduite de nuit ou de ceux qui ne pas très à l'aise une fois la nuit tombée? La nuit offre de nombreux avantages en terme de conduite : fraicheur, peu de circulation, pas de répétition de « Quand est-ce qu’on arrive ? ». Néanmoins conduire la nuit induit plus de risques puisque le nombre d’accidents est multiplié par 2 durant cette période. Pour que la nuit reste le domaine des rêves et pas des mauvaises expériences, nous vous proposons de revenir sur toutes les précautions à prendre avant le départ ainsi que le comportement à adopter pour prendre la route, de nuit, en toute sécurité. En route !

La conduite de nuit, ça s’anticipe !

Tous nos conseils avant le départ

Conduire de nuit, c’est fréquent, surtout l’hiver. A l’approche des vacances de Noël, il convient de passer en revue les petites précautions à prendre avant un long (ou moins long) trajet de nuit. Cela parait évident mais il convient de le rappeler, reposez-vous, dormez bien les jours qui précédent le départ. Préférez également, autant que faire se peut, partir après une journée de repos plutôt qu’après une journée de travail. Cela permettra de limiter votre état de stress et de fatigue. La prévention routière rappelle en effet qu’1 conducteur sur 10 est gêné par la fatigue et la somnolence.

Par ailleurs, avant le départ, évitez les repas trop copieux qui auraient tendance à vous placer dans un état de somnolence pendant la digestion. Optez pour des sucres lents, afin d’avoir de l’énergie pendant toute la durée de votre trajet. Ensuite, il ne fait jamais de mal de le répéter mais, de jour comme de nuit, il ne faudra pas consommer d’alcool avant le départ. Cela réduirait vos réflexes ainsi que votre attention.

Vous l’avez compris, vous devrez vous trouver dans les meilleures dispositions pour être en pleine possession de vos capacités avant de prendre la route afin d’avoir toute l’attention dont vous aurez besoin.

Mais ce n’est pas tout, votre véhicule aussi devra être dans les meilleures dispositions !

Un véhicule à ne pas négliger

Avant de partir, faites le tour de votre véhicule pour vérifier que votre vision ne sera pas altérée ou gênée par un pare-brise ou des rétroviseurs sales. C’est un détail qui a son importance quand on sait que 90% des informations nécessaires à la conduite passent par la vue. En effet, votre vision pourrait être altérée par des rétroviseurs sales qui augmentent le risques de reflets et accentuent aussi les éblouissements.

Par ailleurs, il faudra veiller au réglage de vos feux car une mauvaise orientation pourrait bien éblouir les conducteurs qui vous croisent. 2 automobilistes sur 5 ont déjà vécu une situation dangereuse en croisant des véhicules ayant des feux mal réglés ou défaillants. De l’importance de veiller à bien les entretenir et les régler. Ainsi, pour une route plus sure tout au long de l’année et en particulier la nuit, veillez à régler ou faire régler les feux de votre voiture une fois par an minimum, vérifiiez l’état de vos essuie-glaces et vos lampes et nettoyez régulièrement les surfaces vitrées et les phares de votre voiture.

Tout est désormais en place pour prendre la route en toute sécurité, il est temps de partir ! Mais là encore tout au long de votre trajet un comportement adapté permettra que votre trajet de nuit se passe de la meilleure façon qui soit.

Conduite de nuit : adaptez votre comportement

Une conduite adaptée

La nuit, vos repères ne sont plus les mêmes, il vous faudra donc adopter un comportement adapté.

Ainsi, la nuit, vous estimez plus difficilement les distances, il vous faudra adapter votre allure en réduisant la vitesse.

Acuité et champ visuel diminuent, les contrastes sont atténués, et votre sens du relief est perturbé.

De même, augmentez les distances de sécurité. Lorsque vous n’êtes pas certain du tracé et des reliefs de la route qui s’offre à vous, renoncez à doubler.

Pour une meilleure appréhension des autres utilisateurs, pensez à utiliser votre rétroviseur intérieur en mode nuit.

Redoublez d’attention afin d’anticiper au mieux les obstacles, le comportement des autres usagers mais aussi la présence d’animaux sur la route. En observant les autres usagers, vous pourrez mieux prévoir leur comportement. Le risque de croiser des automobilistes sous l’emprise de l’alcool ou fatigués est plus important la nuit, et en particulier les week ends et jours de fête.

La nuit : ménagez-vous !

La nuit habituellement, vous dormez. Ainsi, votre corps n’est pas habitué à rester forcément réveillé et concentré, c’est pourquoi il faudra vous écouter lorsque vous prenez la route de nuit. En effet, la fatigue est l’un des principaux facteurs d’accident sur la route. 

A plus forte raison que la journée, il est donc nécessaire de faire des pauses toutes les 2h, dégourdissez-vous les jambes et prenez un peu l’air, cela vous fera le plus grand bien.

Sachez reconnaitre les signes de fatigue : picotements des yeux, nuque et dos qui se raidissent, paupières lourdes... Si la fatigue vous envahit, n’hésitez pas à vous arrêter pour faire une petite sieste. 20 minutes suffisent souvent à vous remettre d’aplomb. Si plusieurs conducteurs ont pris place à bord de la voiture, n’hésitez pas à passer le volant.

Sans parler de fatigue, l’obscurité, le calme ambiant, la quasi absence de véhicule et le fait de fixer les lignes blanches peuvent avoir un effet hypnotisant qui atténue votre attention. Dans tous les cas, les pauses vous feront le plus grand bien. Par ailleurs, rendez votre trajet le plus agréable qui soit, prévoyez une playlist dynamique, ayez une bouteille d’eau à bord et habillez-vous confortablement pour ne pas être gêné dans vos mouvements.

Actualités

Une nouvelle campagne de la sécurité routière : la slow conduite à l’honneur

publié le 2018-10-15

La Sécurité Routière lance une nouvelle campagne de communication pour lutter contre les différentes tensions au volant. Le message est porté par...

Lire l'article

Le fichier des véhicules assurés à la rescousse des forces de l’ordre

publié le 2018-10-08

La conduite sans assurance sera très bientôt encore plus risquée qu’elle ne l’est déjà. En effet, un fichier centralisant tous les véhicules...

Lire l'article

Toutes les Actualités