scooter jeunes

Se voir réclamer un scooter par son jeune ado, c’est le moment que redoutent la plupart des parents. Il est en effet toujours désagréable de dire non, mais il est encore plus inquiétant de savoir son enfant exposé aux risques de la route. Pour que tout se passe pour le mieux, il existe quelques précautions à prendre pour que votre ado prenne son indépendance en toute sécurité. Suivez le guide !

Scooter, cyclo : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Qui peut conduire un scooter 50 cm3 ?

Dès 14 ans, il est aujourd’hui possible en France de conduire un scooter dont la cylindrée est inférieure ou égale à 50 cm3, et dont la vitesse est limitée à 45km/h. Pour conduire un scooter, il faudra donc remplir les conditions suivantes :

- avoir au minimum 14 ans 

- pour les personnes nées après le 31 décembre 1987 : être titulaire du permis AM (ou BSR = Brevet de sécurité routière) ou encore, d’un permis de conduire valide

Le permis AM est délivré aux personnes titulaires de l’ASSR, Attestation Scolaire de Sécurité Routière, et qui ont suivi une formation pratique de 7 heures.

Une fois les conditions remplies, il faut choisir le scooter que l’on souhaite conduire et bien prendre conscience de toutes les conséquencesque cela implique.

Prévoir le budget et prendre conscience des risques

Avant de prendre la route avec un scooter, il est important que le futur conducteur ait une vraie conscience de tous les nouveaux risques auxquels il va être confronté. Choisir de se déplacer en scooter est un acte particulièrement important.

Le critère de sécurité est primordial pour le choix du scooter et des équipements qu’il induit. Avant d’opter pour le cyclo, anticiper le budget nécessaire dans son ensemble est important. Ce budget comprend une bonne assurance scooter, l’entretien nécessaire pour avoir un scooter qui soit toujours sécurisé et également le coût de l’essence qui permettra de se déplacer.

Pour être parfaitement à l’aise sur le scooter, son conducteur devra choisir un deux roues adapté à son gabarit. Il faut en effet pouvoir poser un pied à terre, et qu’il ne soit pas trop lourd afin que son conducteur puisse facilement le manier. Pensez à faire essayer son tout nouveau scooter au conducteur novice, dans un endroit peu fréquenté, pour qu’il prenne en main son deux-roues. Il ne faudra pas perdre de vue que les roues du scooter, étant de petites tailles, offriront une stabilité toute relative et seront sujettes au dérapage en cas de pluie.

Avant de prendre la route, il est important de vérifier le bon état technique du véhicule et plus particulièrement des freins, des pneus, des feux de signalisation. Le conducteur doit prendre conscience de ses obligations vis-à-vis de son deux roues et il doit également être sensibilisé aux dangers attachés à la conduite d’un scooter.

Jeunes et scooter : prudence sur toute la ligne

De l’importance de l’équipement et d’une bonne assurance

Pour le conducteur de scooter novice, il faut prévoir un équipement de qualité puisque le manque d’expérience accentue le risque d’accident, il sera donc important de s’en prémunir.

Prévoyez un équipement digne de ce nom pour votre ado qui se lance avec un scooter. Du fait de l’absence d’habitacle, il sera particulièrement exposé en cas de chute. Voilà pourquoi il est capital qu’il porte en permanence un casque homologué, des gants, un pantalon et un blouson faits d’une matière résistante ainsi que des chaussures montantes. Cela permettra de limiter au maximum les risques de blessure en cas de chute, de glissade ou d’accident. Il est conseillé d’opter pour des équipements dotés de bandes réfléchissantes qui permettront une plus grande visibilité. Pour plus de détails sur les équipements nécessaires en deux roues, retrouvez notre dossier spécial sur le sujet.

Il est également obligatoire d’assurer le scooter 50, a minima pour la responsabilité civile. Le scooter devra obligatoirement être immatriculé, il possédera donc une carte grise. Le justificatif d’assurance devra être positionné de manière à être bien visible sur le véhicule. Rouler sans assurance est constitutif d’un délit. Il est important de bien comprendre toutes les garanties souscrites pour assurer le scooter afin d'avoir une bonne vision des dommages couverts. Retrouvez notre FAQ pour tout comprendre de l’assurance scooter. La responsabilité civile couvre les tiers, et à ce titre l’éventuel passager du scooter. Ainsi, nous vous recommandons d’opter pour une garantie du conducteur qui couvrira les dommages corporels en cas d’accidents responsables ou d’absence de tiers responsable.

Sur la route : respect des règles et des autres

Une fois sur la route, le conducteur du scooter devra faire preuve de prudence, d’anticipation et devra surtout respecter le code de la route. Il doit avoir en tête qu’il ne doit pas se faufiler entre les voitures, ni changer de file brusquement, et encore moins dépasser par la droite. Il est important de respecter les règles de priorité et d’indiquer les changements de direction tout en respectant les limitations de vitesse. Tous les deux-roues ont également l’obligation de rouler avec les feux de croisement allumés.

Bien évidemment, il conviendra de rappeler qu’il ne faut absolument pas prendre la route après avoir consommé de l’alcool ou de la drogue. En cas de fatigue, au vu de l’attention que nécessite la conduite d’un scooter, il est également conseillé de ne pas prendre la route.

Très prisée des jeunes (mais pas que !), la conduite en groupe présente des risques d’accident, il sera donc important de le sensibiliser à la prudence, et au respect des distances de sécurité, encore plus particulièrement dans pareil cas.

Par ailleurs, avant de transporter des copains sur son fidèle destrier, il faudra également vérifier que le deux-roues qu’il a choisi le permet et est bien équipé d’une deuxième place. Cette information figure sur la carte grise du deux-roues.

Actualités

Une nouvelle campagne de la sécurité routière : la slow conduite à l’honneur

publié le 2018-10-15

La Sécurité Routière lance une nouvelle campagne de communication pour lutter contre les différentes tensions au volant. Le message est porté par...

Lire l'article

Le fichier des véhicules assurés à la rescousse des forces de l’ordre

publié le 2018-10-08

La conduite sans assurance sera très bientôt encore plus risquée qu’elle ne l’est déjà. En effet, un fichier centralisant tous les véhicules...

Lire l'article

Toutes les Actualités