mars dossier du mois

De nouvelles questions viennent d’être introduites dans l’épreuve théorique du permis de conduire, le code de la route. Si vous repassiez votre permis de conduire aujourd’hui, pensez-vous que vous l’obtiendriez à nouveau ? Pour vous rafraichir la mémoire, nous vous proposons une petite revue de toutes les obligations qui vous incombent lorsque vous prenez la route au volant d’une voiture. Vous êtes du voyage ? C’est parti !

Les obligations du conducteur

Les documents nécessaires pour prendre la route

Avant de monter dans une voiture, il y a quelques obligations à respecter. Pour conduire une voiture, il faut tout d’abord détenir le fameux papier rose, le permis de conduire. On a appris il y a peu que de nouvelles questions seraient intégrées à l’épreuve du code de la route au cours du premier semestre 2016. Ces nouvelles questions, certaines sous format vidéo, ont vocation à faire comprendre aux nouveaux conducteurs quels risques ont motivé les règles du code de la route. Découvrez tout de suite si vous obtiendriez le code de la route en le passant aujourd’hui, testez les nouvelles questions du code de la route.  

Il ne suffira d’avoir obtenu le permis de conduire pour rouler en toute tranquillité, vous devez aussi l’avoir sur vous chaque fois que vous prenez le volant. Vous devez être en mesure de le présenter à chaque contrôle par les forces de l’ordre.

Il est également obligatoire d’assurer votre véhicule a minima pour les dommages causés aux tiers, donc en souscrivant une garantie responsabilité civile. Le certificat de votre assurance devra être affiché de manière lisible sur le véhicule. Vous devrez également être en possession de votre carte verte afin de pouvoir la présenter lors d’éventuels contrôles. En effet, le défaut d’assurance est sanctionné, vous risquez une amende de 3750 euros, une suspension ou une annulation de votre permis de conduire ou bien encore la confiscation du véhicule.

Concernant l’assurance auto, vous avez également le devoir de déclarer des informations exactes ainsi que toute modification du risque assuré à votre assurance, au risque de vous voir opposer une diminution ou un refus d’indemnisation en cas de sinistre.

Il ne vous suffira pas d’être vigilant avant de prendre la route, une fois dans votre voiture, vous devrez respecter un certain nombre de règles.

Le respect du code de la route

Une fois sur la route, au volant de votre voiture, vous vous devez de respecter le fameux code de la route, pour conduire en toute sécurité et ne pas mettre en danger les autres usagers. Plus particulièrement, vous avez l’obligation de mettre votre ceinture de sécurité comme tous vos passagers. Vous êtes notamment responsable du port de la ceinture pour tous les passagers de moins de 18 ans présents dans votre véhicule.

Vous vous devez bien évidemment de respecter les limitations de vitesse en vigueur. Petit rappel donc, la vitesse est limitée à 130 km/h sur autoroute, 110 sur autoroute urbaine ou sur les 2 fois 2 voies séparées par un terre-plein central, 90 km/h sur les autres routes et 50 en agglomération. En cas de pluie, ces limites sont réduites.

Il est également désormais interdit de se servir d'un téléphone, même avec une oreillette, lorsque vous conduisez.

Rappelons qu'il est interdit d’utiliser des avertisseurs de radars, vous risquez en effet une amende ainsi qu’un retrait de points sur votre permis de conduire.

Bien d’autres règles doivent être respectées lorsque vous conduisez, elles permettent d’accroitre la sécurité de tous les conducteurs présents sur la route. Il faudra bien évidemment garder en tête que même s’il ne se trouve pas dans le code de la route,le respect mutuel participe à une route plus sûre.

Une voiture en règle

Les vérifications à effectuer sur votre véhicule

Pour rouler en toute légalité, vous avez aussi des obligations vis-à-vis de l’entretien de votre véhicule. Ainsi, le contrôle technique de votre voiture constitue un examen périodique obligatoire.

Cette vérification doit être effectuée dans un centre de contrôle technique agrée et concerne 124 points de contrôle sur les principaux organes du véhicule. En cas de défaut nécessitant une réparation, une contre visite permettant au centre agrée de constater et vérifier les réparations doit être effectuée dans les deux mois qui suivent le contrôle technique initial. Une fois le contrôle technique validé, le centre appose un timbre sur la carte grise indiquant la date limite de validité du contrôle ainsi qu'une vignette sur le pare-brise.

Le contrôle technique doit être effectué dans les 6 mois précédant le 4ème anniversaire de votre véhicule neuf puis tous les deux ans. Notez qu’en cas de vente de votre véhicule de plus de 4 ans, le contrôle technique de votre voiture devra dater de moins de 6 mois au moment de la vente.

En dehors du contrôle technique, il faudra bien veiller à vérifier régulièrement l’état des pneus, tant l’usure que la pression, pour conserver une bonne adhérence sur la route.

Il faudra vérifier également le niveau du liquide de refroidissement environ une fois par mois et également celui de l’huile de moteur avant un long trajet.

L’équipement obligatoire à bord d’une voiture

Vous devrez donc avoir à bord un certain nombre de documents, mais ce n’est pas tout. La loi oblige désormais les automobilistes à avoir certains équipements dans leur voiture pour assurer leur sécurité.

Ainsi, vous devez détenir un gilet jaune rétro réfléchissant ainsi qu’un triangle de pré-signalisation. Ce triangle doit obligatoirement être positionné lorsque le véhicule est immobilisé sur la chaussée en amont de la voiture arrêtée et en complément des feux de détresse. L’absence de gilet ou de triangle peut être sanctionnée par une amende pouvant aller jusqu’à 135 euros.

Sur certains tronçons de routes équipés du signal B 26 « équipement spéciaux obligatoires », vous devez être équipé de chaines à neiges, à moins que la mention « pneus neige admis » soit indiquée.

Vous devez également détenir un éthylotest, aucune sanction n’est prévue si vous n’en avez pas un a bord de votre véhicule. Il permettra de vous auto contrôler avant de reprendre le volant, étant entendu que le taux légal autorisé est de 0.5 litre d’alcool par litre de sang, et de 0.2 pour les jeunes conducteurs.

Actualités

Une nouvelle campagne de la sécurité routière : la slow conduite à l’honneur

publié le 2018-10-15

La Sécurité Routière lance une nouvelle campagne de communication pour lutter contre les différentes tensions au volant. Le message est porté par...

Lire l'article

Le fichier des véhicules assurés à la rescousse des forces de l’ordre

publié le 2018-10-08

La conduite sans assurance sera très bientôt encore plus risquée qu’elle ne l’est déjà. En effet, un fichier centralisant tous les véhicules...

Lire l'article

Toutes les Actualités