visuel dossier du mois web fevrier 2016

Prendre la route à bord d’un deux-roues, c’est profiter du paysage certes, mais c’est aussi s’exposer plus directement aux dangers de la route. Pour se protéger efficacement, il y a des équipements obligatoires mais aussi des protections plus que recommandées. Suivez le guide !

L’équipement exigé par la loi à deux-roues

Gants et gilet jaune : les derniers arrivés

Depuis le 1er janvier 2016, les conducteurs de moto et scooter ont l’obligation de détenir un gilet jaune lorsqu’ils prennent la route, et l’obligation de le porter en cas d’arrêt d’urgence. Les conducteurs de deux-roues ne devront pas porter en permanence ce fameux gilet rétro réfléchissant mais devront l’avoir à portée de main, sur eux ou dans un rangement de leur véhicule.

Une autre mesure concernant les motards a fait grand bruit : l’obligation de porter des gants homologués. Cette mesure est en cours de mise en place puisque le décret précisant à quelle homologation devront répondre les gants n’est pas paru. Elle devrait très bientôt être mise en place totalement. Dans tous les cas, dans la pratique, la majorité des motards et scootéristes s’équipent de gants pour prendre la route. En effet, les gants sont d’une importance capitale, les mains étant directement touchées en cas de chute. Les gants permettent d’éviter les brulures en cas de contact avec le bitume, ainsi que d’éventuels chocs et fractures. Pour qu’ils soient efficaces, il faut que les gants couvrent intégralement les mains et les poignets, tout en n’empêchant pas le mouvement. Renforcés aux articulations et au niveau des paumes, ils devront être maintenus correctement pour ne pas s’enlever en cas de chute. Les gants de moto sont rangés en deux catégories, en fonction de leur aspect protecteur, N1 s’ils sont en textile ou cuir léger et N2 s’ils sont en kevlar ou en cuir épais.

L’indispensable casque

Protection des protections, le casque est le premier équipement auquel on pense lorsqu’on s’apprête à monter sur un deux roues. Le port du casque est obligatoire, il protège le conducteur d’une possible fracture du crâne ou d’un traumatisme de la face en cas de chute. Il doit répondre à certaines normes telles la présence de stickers rétro réfléchissants pour une meilleure visibilité de nuit. Il devra couvrir le front du conducteur au-dessus des sourcils et ne pas gêner le port des lunettes de vue. Il existe deux types de casque : casque jet offrant une protection minimale et le casque intégral, recommandé car proposant une protection renforcée. Le casque intégral permettra d’être mieux protégé des blessures au visage, au menton ou à la mâchoire inférieure. Ce qui ne sera pas le cas du casque jet qui ne couvre que le haut de la tête et pas la partie inférieure du visage.

Le casque intégral vous protégera des insectes et des intempéries, il permettra donc de maintenir votre concentration à un niveau optimal. Ainsi, optez pour un casque homologué et qui n’obstruera pas votre vision périphérique.

Les protections recommandées pour prendre la route

Un corps couvert est un corps protégé : pantalon et blouson

A scooter ou à moto, il est tentant de prendre la route avec nos vêtements classiques surtout lorsque le temps est doux. C’est toutefois la plus mauvaise solution. En effet, même si rien n’est obligatoire, il est recommandé de porter des vêtements couvrants et adaptés pour conduire un scooter ou une moto. A minima, optez pour un pantalon et un blouson épais, ainsi que des chaussures montantes.

Pour aller plus loin, il est recommandé de porter des vêtements certifiés, pensés pour la conduite d’un deux-roues et pour vous protéger. Ainsi, pour le blouson, vous aurez le choix entre une version textile, portant des éléments rétro réfléchissants pour une bonne visibilité, et une version cuir encore plus protectrice. Le blouson de moto devra être long et assez près du corps pour protéger des chocs, et serré aux poignets pour éviter que les manches ne remontent en cas de chute. Le blouson vous protégera des brûlures et abrasions.

Concernant le pantalon, il devra être large pour le confort mais suffisamment serré pour offrir une bonne protection. Il devra être souple pour ne pas gêner la conduite ni entraver les mouvements. Certains pantalons offrent des protections intégrées pour les hanches, les genoux et/ou les tibias. Le pantalon de moto existe en version textile ou en version cuir pour une protection optimale. Il sera également doté d’éléments offrant une haute visibilité.

Les chaussures et autres protections auxquelles on ne pense pas

On ne fait pas forcément le lien entre chaussures et conduite d’une moto ou d’un scooter, il en existe pourtant bien un. Les pieds sont particulièrement exposés en cas de chute à moto, ils feront le tampon entre le bitume et la moto. En plus d’être étanches et de protéger du froid et de la chaleur, les chaussures devront protéger vos pieds et chevilles, ainsi que le bas de vos tibias. Elles devront vous permettre de bien sentir les commandes, à moto, notamment. Les chaussures devront offrir une protection contre les chocs au niveau de la pointe ou de la malléole. Pour une protection optimale, optez pour de véritables bottes de moto qui offriront une protection élevée.

Il existe également de nombreuses protections disponibles indépendamment des vêtements : protections dorsale et ventrale. Des gilets et blousons airbag existent aussi et protègent le dos et le torse des chocs localisés et les organes vitaux de l’ensemble du tronc, évite l’enfoncement de la cage thoracique et de l’éclatement des viscères. Dans tous les cas, ces protections supplémentaires doivent être choisies à la bonne taille pour ne pas gêner la conduite.

La liste de tous les équipements et de toutes les protections disponibles pour les conducteurs de moto et scooter peut sembler disproportionnée mais le risque d’accident est élevé, et les conséquences souvent graves. 7 conducteurs de deux-roues motorisé sur 10 déclarent avoir déjà chuté. Par ailleurs, les deux-roues ne représentent que 2% du trafic mais 31% des blessés. En conclusion, l’équipement et les diverses protections ont une importance capitale lorsque l’on décide de se déplacer à moto ou à scooter. Et n'oubliez pas, conduire sans assurance est réprimé par la loi, et peut être extrémement risqué. Souscrire une assurance moto ou une assurance scooter de qualité fait donc aussi partie des pré-requis pour être bien protégé et prendre la route en toute sécurité. 

Actualités

Une nouvelle campagne de la sécurité routière : la slow conduite à l’honneur

publié le 2018-10-15

La Sécurité Routière lance une nouvelle campagne de communication pour lutter contre les différentes tensions au volant. Le message est porté par...

Lire l'article

Le fichier des véhicules assurés à la rescousse des forces de l’ordre

publié le 2018-10-08

La conduite sans assurance sera très bientôt encore plus risquée qu’elle ne l’est déjà. En effet, un fichier centralisant tous les véhicules...

Lire l'article

Toutes les Actualités