banniere cyclo

L'idée vous taraude depuis un certain temps mais n'est jamais passée à l'étape du concret : et si vous optiez pour un deux roues pour vous rendre au travail afin d'éviter les embouteillages et réduire le temps passé à faire le trajet domicile-travail ? Le scooter présente des avantages indéniables pour passer au travers de la circulation, mais les risques qui y sont attachés sont aussi importants que les avantages qu'il présente. Avant d'arpenter la ville avec votre scooter, il convient de bien définir vos attentes et vos besoins, et une fois lancé, il conviendra de bien vous protéger et de conduire prudemment. C'est parti ! 

Bien définir ses besoins pour bien choisir son scooter

Le scooter est-il fait pour moi ?

Avant de troquer votre voiture pour un scooter, demandez-vous d'abord si le scooter est vraiment fait pour vous. Outre l'avantage indéniable de pouvoir passer entre les gouttes des embouteillages, vous ne passerez pas entre les gouttes de pluie, pour le coup !

Choisir le scooter, c'est être plus exposé, non seulement aux éléments climatiques tels que la pluie, le vent, le froid, la neige, mais aussi aux dangers en cas d'accident.

Si vous vous déplacez réguliérement en étant très chargé, pensez que le deux-roues n'offre pas un espace de transport des plus spacieux. Une fois ces questions posées, si vous persistez dans l'idée que le scooter est un mode de transport fait pour vous, il vous faudra encore choisir le scooter qui vous convient le mieux, car il en existe de nombreuses sortes !

L'achat du scooter : bien définir ses besoins et envies pour trouver le bon scooter

Vous pensez qu'un scooter est un scooter, et que tous les scooters se valent et correspondront à vos besoins. Et bien nous sommes navrés de vous annoncer que vous vous trompez. Il existe des scooters de différentes cylindrées, qui ne vous permettront pas d'emprunter les mêmes types de routes.

Un scooter 50 ne vous permettra pas d'emprunter les voies rapides mais suffira largement pour des petits trajets en ville. Si votre trajet est plus long et implique d'emprunter des voies rapides, alors le scooter 125 sera plus approprié à vos besoins.

Votre expérience devra également entrer en ligne de compte, il vaut en effet mieux commencer avec un scooter peu puissant pour se faire la main.

De même, l'esthétique diffère d'un scooter à l'autre, tout comme les rangements proposés.

Vous devrez également choisir votre scooter en fonction de votre taille et de votre poids. Si vous êtes un petit gabarit, choisissez un scooter léger. Si vous êtes plus robuste, vous pourrez opter pour un scooter plus large, plus lourd, que vous serez en mesure de manier facilement.

Le budget que vous pouvez consacrer à votre deux roues entrera également en compte dans votre choix. Avant de vous lancer, évaluez le budget nécessaire, non seulement à l'achat de votre scooter, mais également à l'assurance de ce dernier, son entretien, les frais d'essence ainsi que l'équipement nécessaire à sa conduite.

Une fois identifié le scooter le plus adapté à vos besoins et à vos envies, vous pourrez partir à la recherche de ce dernier, neuf ou d'occasion. Si vous souhaitez acheter un scooter d'occasion, pensez à bien vérifier le montant du scooter que vous recherchez sur le site de l'argus afin d'écarter les annonces aux prix abusifs ou trop alléchants.

Circuler en scooter en toute sécurité

Choisir une assurance et un équipement adaptés

Vous y êtes, vous avez trouvé et acheté votre scooter, et vous vous apprêtez à prendre la route. Avant cela, il vous faut vous équiper au mieux pour rouler en toute sécurité. Casque intégral, gants spécifiques et vêtements réfléchissants pour la nuit sont essentiels. N'oubliez pas qu'en cas de chute, votre corps sera en contact direct avec le bitume.

Vous avez également l'obligation légale de vous assurer, a minima pour la responsabilité civile. En effet, la loi impose que tout véhicule terrestre à moteur soit assuré au minimum pour les dommages causés aux tiers, ce que l'on nomme l'assurance responsabilité civile.

En fonction du scooter choisi et de l'utilisation que vous comptez en faire, vous aurez le choix entre plusieurs niveaux de garanties. En effet, si vous utilisez votre scooter quotidiennement, il sera plutôt conseillé d'opter pour une protection un peu plus étendue que la simple assurance scooter au tiers, qui ne garantit ni votre véhicule, ni votre propre personne en cas d'accident responsable.

De même si vous avez opté pour un scooter neuf, et/ou assez couteux, l'assurance scooter tiers vol incendie ou tous risques seront plus appropriées pour garantir la réparation ou le remplacement de votre deux roues en cas d'accident.

Vous trouverez sur AssurOnline plusieurs niveaux de garanties pour l'assurance de votre scooter 50 et pour l'assurance de votre scooter 125 également. Une fois bien protégé, vous pourrez prendre la route en toute sérénité, il vous faudra tout de même faire preuve de prudence.

Prudence dans la conduite : les bonnes pratiques !

Conduire un scooter ne s'improvise pas, et cela n'est surtout pas la même chose que de conduire une voiture. En premier lieu, il faudra en quelque sorte faire connaissance avec votre deux roues. Il est important de tester votre bolide dans un endroit avec peu de circulation pour prendre connaissance des réactions du scooter, en cas de freinage et d'accélération notamment.

Avant de prendre la route, prendre conscience que l'on est vulnérable vous permettra d'adapter votre comportement et donc votre conduite. Vous ne disposez pas, ou plus, d'une carrosserie qui vous protège en cas d'accident.

Une fois sur la route, équipé correctement et en pleine possession de votre scooter, la règle d'or sera de respecter scrupuleusement le code de la route, limitations de vitesse comprises.

Ne dépassez jamais par la droite, il s'agit là d'un acte qui pourrait vous mettre en danger. Il vous faudra rester prudent et attentif afin d'anticiper les actions des autres automobilistes. Vous devrez également faire preuve d'une attention particulière lors des dépassements, en restant conscient que les automobilistes ne vous voient pas forcément.

Enfin, si la météo n'est vraiment pas favorable, en cas de neige ou de forte pluie, il sera plus prudent de redécouvrir les transports en commun ou de retrouver votre voiture.

Actualités

Une nouvelle campagne de la sécurité routière : la slow conduite à l’honneur

publié le 2018-10-15

La Sécurité Routière lance une nouvelle campagne de communication pour lutter contre les différentes tensions au volant. Le message est porté par...

Lire l'article

Le fichier des véhicules assurés à la rescousse des forces de l’ordre

publié le 2018-10-08

La conduite sans assurance sera très bientôt encore plus risquée qu’elle ne l’est déjà. En effet, un fichier centralisant tous les véhicules...

Lire l'article

Toutes les Actualités