Depuis le 13 février 2017, les anciens malades du cancer n’auront plus à déclarer leur ancienne pathologie à l’issue d’un délai de 10 ans après la fin de leur traitement et sans rechute. Pour les moins de 18 ans, ce délai est ramené à 5 ans.

Cela signifie que les anciens malades du cancer ne seront plus pénalisés par leur passé médical et qu’ils pourront à tout moment mener à bien un projet immobilier. Depuis le 17 septembre 2015, la loi de modernisation du système de santé leur octroie le droit à l’oubli. L’objectif étant d’éviter que les anciens malades paient leur assurance plus chère, voire qu’ils ne puissent pas emprunter du tout en raison de leur profil à risque.

Quoi de neuf ?

Nouvelle offre auto pour les conducteurs sans antécédent d’assurance !

publié le 2019-03-27

Vous n’avez jamais souscrit à un contrat auparavant et donc vous êtes dans l’impossibilité de pouvoir justifier d’antécédents d’assurance...

Allergie saisonnière, comment la reconnaître ?

publié le 2019-03-27

Ça y est, le printemps est arrivé ! On retrouve enfin le soleil et les arbres en fleurs. Mais pour les allergiques au pollen, c’est aussi un momen...