Non, il existe des exceptions.

Ainsi, les parents d'enfants ou adolescents handicapés de moins de 20 ans qui sont accueillis au sein de centres spécialisés ne doivent pas régler pour eux de forfait journalier hospitalier.

Parmi les personnes qui ne doivent pas payer de forfait hospitalier, on compte également :

  • les victimes d'accident du travail hospitalisées pour ce motif,
  • les femmes enceintes (durant les quatre derniers mois de grossesse et douze jours après),
  • les nouveau-nés au cours des trente jours suivant la naissance,
  • les donneurs d'organes,
  • les bénéficiaires de la CMU et de pensions militaires d'invalidité.

Quoi de neuf ?

Nouvelle offre auto pour les conducteurs sans antécédent d’assurance !

publié le 2019-03-27

Vous n’avez jamais souscrit à un contrat auparavant et donc vous êtes dans l’impossibilité de pouvoir justifier d’antécédents d’assurance...

Allergie saisonnière, comment la reconnaître ?

publié le 2019-03-27

Ça y est, le printemps est arrivé ! On retrouve enfin le soleil et les arbres en fleurs. Mais pour les allergiques au pollen, c’est aussi un momen...