L'achat d'un scooter soulève parfois certaines questions, et notamment, celle de savoir comment bien protéger votre deux-roues du vol. Pour la protection de votre scooter, il faudra prendre en compte non seulement, le niveau de protection que vous envisagez, mais aussi la protection exigée par votre assurance.

Les protections disponibles pour protéger votre scooter du vol

  • Le U : il constitue une protection répandue et efficace, s'il est choisi assez long pour attacher le deux-roues à un point fixe.
  • La chaîne renforcée : il s'agit là d'une protection classique, mais reconnue efficace par le plus grand nombre. Il faudra veiller à prendre une chaîne assez épaisse, pour dissuader les voleurs.
  • Le bloc disque : bien que pratique et compact, le bloc disque dispose d'une efficacité assez limité. C'est pourquoi il n'est pas reconnu par les assurances comme un moyen de protection suffisant.
  • L'alarme : La pose d'une alarme pourra être envisagée en complément d'un antivol dit mécanique. Dans tous les cas, elle ne saurait suffire, car trop facile à neutraliser par des voleurs aguerris.
  • Le gravage : il n'empêchera pas le vol en lui-même mais sera un très bon élément de dissuasion. En effet, il consiste à graver le numéro de série du scooter sur les pièces principales du scooter. Le tatouage du scooter est ensuite enregistré a votre nom dans un fichier national. Il sera donc très compliqué pour le vendeur de revendre tout ou partie du scooter, étant identifié comme vous appartenant.

Les protections demandées par votre assurance scooter

Votre assureur pourra exiger dans le contrat d'assurance que certaines protections soient mises en place pour votre scooter pour que la garantie s'applique. Le plus souvent, les assurances demandent la protection à minima par un antivol mécanique homologué.
Le gravage ou marquage antivol est également de plus en plus demandé. Les bonnes pratiques pour protéger votre scooter du vol. En dehors des accessoires antivol, il faudra également prendre des précautions d'usage.
Ainsi, lorsque vous stationnez votre scooter, choisissez un lieu passant et éclairé. La tentation du vol sera peut-être moins forte, car le larcin sera bien moins discret. Ensuite, attachez toujours votre deux roues à un point fixe (mobilier urbain ou emplacement dédié). L'enlèvement de votre scooter sera alors plus compliqué.

Quoi de neuf ?

Nouvelle offre auto pour les conducteurs sans antécédent d’assurance !

publié le 2019-03-27

Vous n’avez jamais souscrit à un contrat auparavant et donc vous êtes dans l’impossibilité de pouvoir justifier d’antécédents d’assurance...

Allergie saisonnière, comment la reconnaître ?

publié le 2019-03-27

Ça y est, le printemps est arrivé ! On retrouve enfin le soleil et les arbres en fleurs. Mais pour les allergiques au pollen, c’est aussi un momen...