Seuls vos biens ont été endommagés

Vous devez prévenir votre assureur au plus tard dans les cinq jours ouvrés. N'oubliez pas de mentionner votre nom, le numéro de votre contrat, la date de l'incendie ou de l'explosion, la cause de l'incendie (si vous la connaissez), une description des dégâts ainsi qu'une première estimation de leur montant.

Vous devrez dès que possible fournir la preuve des dommages. Ne jetez rien ! Gardez même les restes d'objets brûlés ! Rassemblez des documents prouvant l'existence et la valeur des biens endommagés (photos, factures, bons de garantie...).

Votre assureur désignera un expert pour évaluer les dommages. Assistez à l'expertise, vous pourrez ainsi donner votre point de vue.

Les biens d'autrui ont été endommagés

Vous devrez prendre contact avec le voisin concerné ou le syndic pour établir avec eux un constat amiable, que vous enverrez dans les cinq jours à votre assureur.

Si au contraire, vos biens ont été endommagés par un incendie provenant d'un autre logement ou des parties communes, vous serez indemnisé directement par votre assureur, dès lors que vous aurez rempli et envoyé dans les cinq jour un constat amiable établi avec le tiers concerné (voisin, syndic de co-propriété...).

Quoi de neuf ?

Nouvelle offre auto pour les conducteurs sans antécédent d’assurance !

publié le 2019-03-27

Vous n’avez jamais souscrit à un contrat auparavant et donc vous êtes dans l’impossibilité de pouvoir justifier d’antécédents d’assurance...

Allergie saisonnière, comment la reconnaître ?

publié le 2019-03-27

Ça y est, le printemps est arrivé ! On retrouve enfin le soleil et les arbres en fleurs. Mais pour les allergiques au pollen, c’est aussi un momen...