Prêter son véhicule à un jeune conducteur : les conditions

La possibilité de prêter sa voiture à un jeune conducteur, comme de prêter sa voiture à un conducteur tout court, dépendra de la nature de votre contrat d'assurance auto.

En effet, si vous prêtez votre véhicule et que votre contrat d'assurance contient une clause dite de « conduite exclusive », vous risquez de vous voir appliquer une franchise importante en cas de sinistre.

Si rien n'est inscrit au contrat, vous pourrez tout de même vous voir appliquer une franchise prêt de volant en cas de sinistre, mais celle-ci sera beaucoup plus réduite, et souvent définie au contrat.

  • Attention toutefois, certains assureurs excluent le jeune conducteur de la franchise « prêt de volant ». Ce qui entrainera le paiement d'une franchise beaucoup plus importante en cas de dommage causé par un jeune conducteur au volant de votre voiture.

En cas de prêt régulier : pensez au conducteur secondaire pour le jeune conducteur

Si vous prêter régulièrement votre voiture à un jeune conducteur, et pour éviter de vous poser des questions, le mieux est encore de l'inscrire en tant que conducteur secondaire sur votre assurance auto. Il pourra ainsi cumuler de l'expérience et du bonus. Et bénéficier de tarifs avantageux quand il souscrira sa propre assurance auto.

Quoi de neuf ?

Nouvelle offre auto pour les conducteurs sans antécédent d’assurance !

publié le 2019-03-27

Vous n’avez jamais souscrit à un contrat auparavant et donc vous êtes dans l’impossibilité de pouvoir justifier d’antécédents d’assurance...

Allergie saisonnière, comment la reconnaître ?

publié le 2019-03-27

Ça y est, le printemps est arrivé ! On retrouve enfin le soleil et les arbres en fleurs. Mais pour les allergiques au pollen, c’est aussi un momen...