Deux raisons peuvent vous pousser à vous poser cette question de savoir s'il faut déclarer un jeune conducteur à votre assurance. Un jeune conducteur de votre famille conduit régulièrement votre véhicule, ou vous cherchez une solution pour que votre enfant ne paie pas trop cher son assurance auto. Voici nos réponses !

Déclarer un jeune conducteur qui conduit régulièrement votre véhicule

Si votre enfant vient d'avoir son permis de conduire et qu'il emprunte régulièrement votre voiture, il est bon de se poser la question « Dois-je le déclarer à mon assurance ». La réponse est doublement oui.

En effet, le déclarer comme conducteur secondaire de votre véhicule vous permettra de réduire la franchise à payer en cas de sinistre. Votre prime d'assurance risque fortement d'augmenter mais ce sera toujours plus intéressant pour vous. D'autant plus que cette déclaration à votre assurance permettra au jeune conducteur de cumuler de l'expérience et donc du bonus. En revanche, s'il cause un dommage, vous cumulerez du malus, tout comme lui.

Assurance auto et jeune conducteur : l'option conducteur secondaire pour éviter une surprime importante

Comme nous l'indiquions plus haut, le fait d'inscrire un jeune conducteur comme conducteur secondaire sur votre assurance auto peut aussi être un moyen pour ce dernier de ne pas payer une assurance auto jeune conducteur trop chère. En effet, et à la condition qu'il utilise bien occasionnellement le véhicule et que vous restiez conducteur principal, cette option lui permettra de pouvoir conduire, sans subir une surprime importante, le plus souvent appliquée aux conducteurs novices. Il pourra ainsi acquérir de l'expérience, et engranger du bonus.

Quand il optera pour sa propre voiture, il obtiendra des tarifs plus avantageux pour son assurance auto, du fait de cette expérience en tant que conducteur secondaire.

Quoi de neuf ?

Nouvelle offre auto pour les conducteurs sans antécédent d’assurance !

publié le 2019-03-27

Vous n’avez jamais souscrit à un contrat auparavant et donc vous êtes dans l’impossibilité de pouvoir justifier d’antécédents d’assurance...

Allergie saisonnière, comment la reconnaître ?

publié le 2019-03-27

Ça y est, le printemps est arrivé ! On retrouve enfin le soleil et les arbres en fleurs. Mais pour les allergiques au pollen, c’est aussi un momen...