Ça y est, le printemps est arrivé ! On retrouve enfin le soleil et les arbres en fleurs. Mais pour les allergiques au pollen, c’est aussi un moment redouté. Chaque année, 30% des Français sont victimes de ces allergies saisonnières et certains ne le savent même pas. Comment les reconnaitre ?

Qu’est-ce qu’une allergie saisonnière ?

Appelée également « rhinite allergique saisonnière », les symptômes de celle-ci sont surtout liés aux pollens des arbres, aux graminées et herbacées. Ils se manifestent chaque année à la même saison : mars-avril. L’allergie peut parfois se confondre avec le rhume, mais elle se différencie par sa durée, beaucoup plus longue (quelques jours à quelques mois). C’est la présence d’allergènes qui déclenche les symptômes alors que pour le rhume c’est la présence d’un virus.

Allergie saisonnière : les symptômes

  • Éternuements répétitifs : plusieurs fois à la suite
  • Le nez se met à couler abondamment, avec des sécrétions claires
  • Le nez se bouche des deux côtés des narines et se met fortement à gratter
  • Les yeux commencent à pleurer
  • La respiration devient difficile et sifflante, la toux apparaît
  • La gorge peut démanger
  • Une irritabilité et une fatigue peuvent se faire ressentir
  • Parfois : une conjonctivite, de l’urticaire ou de l’asthme

Une solution pour vaincre l’allergie ?

Pas vraiment. On ne peut pas être certain d’éradiquer l’allergie, mais on peut l’atténuer. Notamment en évitant tout contact direct avec l’allergène en question. Il faudra alors se renseigner sur la présence de pollens dans les différentes régions françaises. La carte de vigilance pollen du RNSA (le Réseau National de Surveillance Aérobiologique) permet d’avoir une vision d’ensemble sur toute la France.
Pour éviter que l’allergène ne reste sur soi, il est conseillé de se doucher, se laver les cheveux, se laver les mains et changer de vêtements fréquemment.

Autres astuces afin de limiter sa prolifération :

  • Ne pas faire sécher le linge dehors
  • Éviter de tondre la pelouse
  • Limiter les promenades en nature
  • Rouler fenêtres fermées en voiture
  • Faire le ménage plus régulièrement
  • La désensibilisation peut également fonctionner sur certains patients. L’allergologue lui administre quelques gouttes d'extraits allergéniques sous la langue, par petites doses, afin qu'il finisse par s'y habituer. Mais il faudra être patient, la désensibilisation dure environ 3 ans et ne fait généralement pas disparaître, mais atténue l’allergie. Prendre soin de sa santé, ce n’est pas que saisonnier, c’est toute l’année ! Avec les mutuelles qu’AssurOnline propose, vous disposez de garanties adaptées à votre profil pour une santé de fer, toute l’année.

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts