A l’heure où le nombre d’accidents de la route reste trop élevé (267 personnes décédées en novembre 2018), la Sécurité Routière tente de réagir. Ainsi, les nouveaux détenteurs du permis de conduire devront signer une charte de conducteur responsable s’ils veulent valider leur examen.

 

Civisme et circulation

Conduire un véhicule à moteur peut être dangereux si le conducteur n’est pas correctement formé et n’a pas des aptitudes cognitives adéquates. S’engager à faire attention aux autres usagers c’est faire preuve de civisme. C’est aussi ne prendre aucun risque et adopter une attitude responsable.

Quand la charte est-elle effective ?

Depuis le 4 décembre 2018 la « charte du conducteur responsable » est obligatoire pour tous les conducteurs novices. Ils doivent lire et signer avant d'obtenir leur certificat d'examen du permis de conduire (CEPC).

Comment se déroule la signature de la charte ?

Une fois que l’heureux candidat obtient une réponse positive à l’examen, il doit se rendre sur le site Internet de la Sécurité routière pour valider son permis de conduire. Une vidéo de prévention est à visionner et il faut relire 6 conseils de prudence (vitesse, alcool, téléphone..) avant la signature de la charte. Le certificat d'examen pourra alors être téléchargé.

Responsabiliser les jeunes sur le taux de la mortalité routière 

Ce dispositif est avant tout mis en place afin de rendre les nouveaux permis responsables et limiter le nombre de morts sur la route. Aujourd'hui, les accidents de la route constituent la première cause de mortalité des jeunes de 18 à 25 ans. Près d'un quart des accidents corporels impliquent un conducteur « jeune permis » (titulaire du permis depuis moins de deux ans).

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts