« Permis de conduire, papiers du véhicule et salive s’il vous plaît ! » sera la nouvelle introduction des forces de l’ordre lors des contrôles routiers début 2017. Le gouvernement a décidé de frapper fort avec son nouveau slogan très clair : « Fumer du cannabis, c'est illégal. Sur la route, ça peut être fatal. » Avec la mise en place de nouveaux tests salivaires plus fiables, le gouvernement prévoit d’intensifier les contrôles. En effet, la sécurité routière estime que les stupéfiants sont présents dans 23% des accidents mortels.

Les nouveaux tests salivaires

Le gouvernement va bientôt adopter de nouveaux tests salivaires. Ces derniers accélèreront le processus de dépistage puisque, contrairement aux anciens tests, les forces de l’ordre n’auront plus besoin d’accompagner le conducteur à l’hôpital pour confirmation des résultats. Ces tests sont considérés comme plus fiables et détectent 4 types de drogues (cannabis, cocaïne, héroïne et amphétamines). Ces derniers auront pour but l’augmentation et l’accélération des dépistages de stupéfiants. Sur une année, les forces de l’ordre économiseront près de 300.000 heures de file d’attente à l’hôpital et cela réduira grandement les dépenses de la justice dans les prélèvements sanguins.

Consommer ou conduire à vous de choisir

Les produits stupéfiants constituent un réel danger pour la conduite : allongement des temps de réaction, difficulté d’appréciation des distances et trajectoires, altération de la vision, de l’audition et de la coordination, comportements incohérents et toute une palette d’effets en fonction de la substance consommée. De plus, dans la moitié des accidents provoqués par la drogue, il s’avère que le conducteur dépasse aussi le taux d’alcoolémie autorisé.

Pour rappel, le cocktail explosif alcool + cannabis multiplie les risques d’accidents par 15. Pensez aussi à bien vérifier les pictogrammes présents au dos des boîtes de médicaments et leur contre-indication à la conduite s’il y en a, les médicaments peuvent nuire à la conduite, d’autant plus s’ils sont associés à d’autres substances. Pour rappel, si vous êtes condamné pour conduite en état d’ivresse et/ou sous l’emprise de stupéfiants, votre contrat d'assurance pourra être résilié. Pas d'inquiétude toutefois puisque vous pourrez trouver une assurance auto adaptée à vos besoins et à votre budget sur AssurOnline

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts