Une baisse de la limitation de vitesse testée dès cet été

A la suite des mauvais résultats de la sécurité routière concernant la mortalité sur les routes en 2014, Bernard Cazeneuve avait annoncé en janvier dernier une série de mesure. Parmi elles, la limitation de la vitesse maximale autorisée à 80 kilomètres/heure, au lieu de 90, sur certaines routes secondaires, à double sens et jugées accidentogènes.

La mesure sera dans un premier temps testée à l'été, sur certaines routes identifiées et révélées ce 11 mai. Il s'agit de la Nationale 7 dans la Drôme, la N151 dans l'Yonne et la N57 en Haute-Saône.

Une expérimentation qui fait du bruit

Cette expérimentation avait, à l'époque, et fait, toujours aujourd'hui, parler d'elle. En effet, les partisans de cette limitation de vitesse trouvent la démarche actuelle trop timide. L'association 40 millions d'automobilistes n'est quant à elle pas favorable à cette mesure, indiquant que 80% des français y seraient opposés.