Le 8 mars prochain, ce ne sera pas QUE la journée de la femme. Ce sera aussi la date limite pour l'installation de DAAF, détecteur autonome avertisseur de fumée, obligatoire dans tous les logements.

L'obligation d'installer un détecteur de fumée, pour qui ?

Les propriétaires ont l'obligation d'installer un détecteur de fumée dans tous les logements, à compter du 8 mars 2015. C'est à lui de fournir le détecteur, et c'est au locataire qui serait déjà dans le logement de l'installer. Le détecteur installé doit impérativement être muni du marquage CE et être conforme à la norme NF EN 14604.

Le locataire a également la charge de s'assurer du bon fonctionnement du détecteur de fumée. Il pourra également remettre une attestation d'installation du détecteur à son assureur. L'assureur ne pourra en revanche pas se prévaloir de l'absence d'un tel équipement pour refuser d'indemniser l'assuré à la suite d'un incendie.

Bien installer un détecteur de fumée : nos conseils 

Le détecteur devra être installé de préférence en hauteur, et dans un lieu central du logement, comme un couloir par exemple. Jamais trop proche d'une pièce ou les vapeurs sont présentes comme la cuisine ou la salle de bain. Il est également recommandé dans un logement sur plusieurs étages de placer un détecteur par étage.

Pourquoi nos logements doivent être équipés de détecteur de fumée après le 8 mars ?

L'obligation d'installer un détecteur de fumée dans tous les logements fait suite à un triste constat. Les incendies domestiques causent la mort de 600 à 800 personnes par an, en France. De plus, 30% des incendies interviennent de nuit, mais représentent 70% des victimes. L'absence d'avertissement des personnes endormies est ici en cause. D'où la nécessité de détenir, dans chaque logement, un détecteur de fumée en état de marche.

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts