Les Américains avaient jusqu'au 31 mars 2014 afin de souscrire une assurance santé. Si, au départ, l'administration américaine souhaitait attirer sept millions de personnes, il semblerait que le chiffre final soit plus proche des six millions de souscripteurs.

Loi très controversée, l'Obamacare s'affiche comme le cheval de bataille des Républicains qui comptent bien dénoncer la loi phare du président américain lors des élections de mi-mandat organisées en novembre. Malheureusement, il semblerait que la loi ne séduise pas autant que le gouvernement actuel l'aurait souhaité et de nombreux jeunes Américains préfèrent payer une amende de 100 euros plutôt que de s'assurer.