Dans le cas d’un covoiturage, il est important de connaitre certains éléments :

- le conducteur doit disposer au minimum d’une assurance voiture au tiers : celle-ci permet de profiter d’une garantie responsabilité civile et de protéger ainsi les passagers.

- attention de ne pas prêter votre véhicule à un tiers si celui-ci n’est pas pris en compte par votre contrat. En cas d’accident, c’est vous qui subirez le malus.

- concernant la rémunération, il est admis qu’un conducteur facture 50 centimes d’euros du kilomètre. Au-delà, votre assureur pourrait refuser de vous indemniser en cas d’accident, car la loi considère que le conducteur fait des bénéfices.

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts