C’est la hauteur qui déterminait jusqu’en 2013 les mesures à prendre en matière d’incendie dans le cadre d’une copropriété. Les immeubles récents et de grande taille doivent notamment suivre un calendrier de vérification, et ce, pour les systèmes électriques comme pour le chauffage.

Depuis le 14 mars 2013, certaines choses ont changé pour les copropriétés hautes de moins de 50 mètres. Elles doivent se mettre aux normes avant le 8 mars 2015 en affichant les consignes réglementaires de sécurité à l’entrée des parties communes. Les bâtiments de plus de trois étages devront également être pourvus d’une porte coupe-feu fermant l’accès au sous-sol. Ces immeubles de petite taille ne sont cependant pas tenus de posséder un extincteur, sauf si les parties communes disposent d’une chaufferie, d’un ascenseur ou d’un parking couvert de plus de 15 places.

Il est conseillé de disposer d’une assurance habitation spécifique à la copropriété afin d’être indemnisé en cas d’incendie.

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts