Le bonus malus ou coefficient de réduction majoration concerne tous les conducteurs de véhicules à 2 et 3-roues motorisés de plus de 125 cm3 et tous les conducteurs de véhicules à 4 roues, exception faite des quads.

Le principe est simple, ce coefficient augmente ou réduit la cotisation de votre assurance auto en fonction du nombre de sinistres. Plus vous avez d’accident et plus la cotisation d'assurance augmente et inversement.

Les règles de calculs du bonus assurance auto

La cotisation d’assurance automobile est régie par un système de bonus malus, coefficient de réduction ou d’augmentation du tarif en fonction de votre sinistralité responsable (responsabilité totale ou partielle).

Tous les conducteurs démarrent avec un coefficient égal à 1, vous ne bénéficiez alors d'aucun aucun bonus et ne subissez aucun malus.

À la fin de chaque année de cotisation, votre assureur calcule votre bonus ou votre malus.

Si vous n’avez pas eu d’accident responsable dans l’année écoulée, vous bénéficiez alors de 5 % de bonus. Le tarif de votre cotisation n’est donc plus à multiplié par 1 mais par 0,95 ce qui implique une baisse du prix. Le prix de la cotisation de votre assurance auto n'est alors ni majoré, ni réduit. 

Ces 5 % de bonus s’appliquent tous les ans si vous n’avez pas causé d’accident. Ainsi au bout de 2 ans, votre coefficient de réduction de cotisation est de 0,90, puis 0,85 après 3 années sans sinistre responsable etc.

Pour simplifier, le tarif de votre cotisation d’assurance auto baisse de 5 % tous les ans si vous n’avez pas d’accident responsable.

Il existe tout de même un plafond après 13 années de bonus, le coefficient de réduction se fige à 0,5.

C'est-à-dire que vous ne payez plus que la moitié de votre cotisation initiale.

Et cerise sur le gâteau, après 3 années à 0,5, soit tout de même 16 années consécutives de bonus, votre 1er sinistre responsable ne sera pas pris en compte et vous ne serez pas malussé !

Les règles de calculs du malus assurance auto

À l’inverse, le malus augmente donc votre cotisation d’assurance.

En cas d’accident responsable, votre cotisation va augmenter de 25%. Si les torts sont partagés, l’augmentation sera de 12,5%.

Sachez que le coefficient de malus peut atteindre 3,5 soit une augmentation équivalente à 250% ! Heureusement, après 2 ans sans sinistres, ce malus est ramené à 1 c'est-à-dire au coefficient de départ.

AssurOnline propose des offres d'assurance pour les conducteurs malussés, découvrez les vite ! 

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts