Depuis très récemment, le défaut d'isolation dans une maison qui vient d'être construite est considéré comme une malfaçon. En effet, le 18 octobre 2013, la Cour de cassation a considéré que ce défaut dans une maison pouvait être un véritable problème empêchant de vivre dans son habitation. Ainsi, cette décision a largement fait changer les choses pour les propriétaires.

L'assurance habitation ne prenant pas en charge ce type de problème, il était auparavant impossible d'obtenir gain de cause lors d'un défaut d'isolation. Désormais, il est possible de faire jouer la garantie décennale du constructeur. Celle-ci est en mesure, s'il a été établi que la maison n'est pas habitable en l'état, d'indemniser les propriétaires. Loin d'être considéré comme annexe, le défaut d'isolation fait désormais partie des malfaçons qui sont indemnisées.

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts