Être jeune conducteur implique souvent de devoir payer une assurance automobile plus élevée, car une surprime est quasiment systématique lorsque l’on a moins de trois ans de permis. La première année, cette surprime correspond au double d’un assuré ordinaire. Cependant, afin de réduire la facture, certains éléments peuvent être pris en compte.


L’assurance automobile des jeunes conducteurs, une assurance un peu particulière

Afin de réduire la facture de son assurance automobile jeune conducteur, on peut notamment prévoir de conduire une voiture de petite cylindrée, d’occasion et de faible puissance. Même si la surprime est appliquée, le montant de l’assurance devrait rester raisonnable. Si le jeune conducteur conduit peu ou qu’il ne dispose pas de sa propre voiture, il pourra également être déclaré comme conducteur secondaire plutôt que de payer se propre assurance voiture.

La conduite accompagnée, un bon plan en matière d’assurance automobile pour les jeunes conducteurs

Les jeunes conducteurs qui ont profité de cours de conduite accompagnée à partir de 16 ans peuvent bénéficier d’un avantage tarifaire très intéressant. En effet, la troisième année, ceux-ci voient en général leur surprime tomber à 12,5%, contre 25% pour un jeune conducteur n’ayant pas eu recours à la conduite accompagnée.

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts