Suite à un rapport remis par des experts de l'Inspection générale des Finances et des Affaires sociales, les Français travaillant en Suisse devraient être affiliés à la Sécurité sociale et ne plus avoir le choix pour leur couverture sociale.


La fin du choix pour les frontaliers qui devraient être pris en charge par l’Assurance Maladie

Si les travailleurs frontaliers avaient jusqu’à présent le choix pour leur couverture maladie, ils devraient désormais être pris en charge par l’Assurance Maladie. Alors qu’ils pouvaient soit cotiser en Suisse, en France ou avoir recours à une assurance privée, la plupart avaient choisi l’option de l’assurance privée, pour des raisons de couts.

La Sécurité sociale française aurait tout intérêt à faire cotiser ces salariés puisque cela pourrait rapporter environ 270 millions d’euros. De nombreuses voix s’élèvent contre ce projet de rattachement et notamment au travers du Groupement Transfrontalier Européen.

Une question ?

Nos conseillers vous répondent au 

01 76 29 75 00

Retrouvez également tous nos horaires et nos contacts